REGROUPEMENT DE COMMUNES : SUSPENSION PROVISOIRE

suspension

Le 29 Juin dernier, nous envoyions aux Maires de Crécy, Villiers et Voulangis une lettre leur proposant d’entamer une procédure de regroupement de nos trois communes.

Cette proposition était motivée par plusieurs arguments :

  1. Nos trois communes ont beaucoup d’interactions : le Pré Manche et l’ancien cimetière sont sur Voulangis tout comme la Galerie de Crécy, La gare de Villiers Montbarbin est sur Crécy, avant le ramassage scolaire, les enfants de Montbarbin allaient à l’école à Villiers.
  2. Depuis la Loi du 16 Mars 2015, un avantage fiscal (maintien de la DGF sur 3 ans) est accordé aux communes nouvelles crées avant le 1er Janvier 2016. Cela est d’autant plus important que la dite DGF (Dotation Générale de Fonctionnement) baisse d’année en année et cause de gros problèmes de trésorerie aux municipalités (voir les nombreuses manifestations). On pourrait, en se regroupant éviter une augmentation d’impôts.
  3. Une réorganisation de l’administration communale, sans licenciement de personnel, permettrait de rendre plus de services à la population.
  4. La mise en commun de matériels assurerait une meilleure rentabilité
  5. Dans la réorganisation en cours des Communautés de Communes, il est préférable d’être fort plutôt que faible et notre commune nouvelle (on rappelle que Crécy a perdu le statut de Chef-Lieu de canton) se situerait au niveau de Quincy et d’Esbly.

Les trois Maires, contactés, ont trouvé notre proposition intéressante mais l’ont déclinée pour des raisons diverses.

Bernard Carouge (Crécy) estime qu’on ne fait pas une réforme de cette ampleur uniquement pour des raisons financières.

Franz Molet (Voulangis) serait favorable mais cela perturberait la modernisation de la gouvernance qu’il entreprend dans sa commune. Il préfère donc attendre.

Daniel Chamaillard (Villiers), bien qu’il se débatte dans des problèmes de finances, dit que sa commune n’est pas mûre pour un tel changement.

On a bien senti également que l’impression de se faire « manger » par Crécy était présente. Mais qui avait dit que le Maire de la Commune Nouvelle serait Bernard Carouge ?

Alors que près de 350 communes nouvelles sont en cours de création en France pour la fin de l’année (on en parle souvent dans les médias), nous sentons bien que notre proposition a peu de chances d’être retenue avant la fin de l’année donc de bénéficier du maintien de la DGF.

Le Conseil d’Administration de REUSSIR CRECY des Idées pour Agir a donc décidé de mettre ce projet en sommeil tout en restant vigilant sur le sujet et attentif aux éventuelles augmentations d’impôts. Mais nous demeurons prêts à le réveiller si quelques communes de notre secteur en sentaient l’intérêt.

P.S. La commune de Bouleurs, contactée ultérieurement, a réagi dans la presse dans des termes qui ont fait que nous n’avons pas eu envie de poursuivre les relations. Remarquons aussi que la commune de Tigeaux aurait peut-être été intéressée.

 Vous souhaitez réagir ou nous poser des questions ? Contactez-nous

Laisser un commentaire